Utilisation de l’eau

Attention en certaines périodes, des restrictions d’utilisation de l’eau peuvent être prises par arrêté préfectoral.
Ces restrictions concernent généralement :
. l’arrosage des pelouses et des jardins d’agrément
. le lavage des voitures
. le remplissage des piscines
. le nettoyage des terrasses, façades,…

S’agissant de l’année 2020, voici l’extrait de l’arrêté préfectoral de Madame le Préfète de l’Aude concernant des restrictions des usages de l’eau sur la “zone de gestion du bassin versant de l’Hers Mort, de ses affluents et des nappes d’accompagnement ».

Il est interdit :

– d’arroser les pelouses
– de laver les voitures
– de remplir les piscines
Date de fin de cette interdiction : 31 octobre 2020.
Des sanctions administratives et/ou pénales peuvent être appliquées en cas de non-respect des prescriptions.
Vous trouverez ci-dessous un nouvel arrêté préfectoral, portant sur la mise en place de restrictions d’eau dans le département de l’Aude.
Montferrand est placé en « alerte renforcée » sur le versant océanique (Hers Mort), en « vigilance » sur le versant méditerranéen (Fresquel).
Cliquez sur :  ap_secheresse_17.08.20
Rappel : extrait de l’arrêté préfectoral du 17 juillet réglementant certains travaux mécaniques dans le cadre de la prévention des incendies :
« Dans les communes soumises à un risque météorologique d’incendie «  trés sévère » ou «  exceptionnel » : 
Dans les espaces naturels combustibles de plus de 4ha et jusqu’à 200 m de ces derniers, sont interdits, de 10h à 22h : l’usage de tout appareil ou matériel pouvant être à l’origine d’un départ de feu tel que poste à soudure, tronçonneuse, visqueuse, débroussailleuse,….., l’utilisation de chisel, le broyage de cailloux, de végétation, l’abattage d’arbres, l’usage d’épareuse et de trancheuse, les travaux de mise en place de câbles ou de canalisations.….. 
Les espaces naturels combustibles désignent : les formations boisées, les landes, friches, maquis et garrigues, les boisements linéaires (haies, ripisylves), les fossés, les tertres recouverts de végétation,… les chaumes, les cultures céréalières non récoltées.”